Vague de manifestations OVNI le 5 novembre 1990 au dessus de la FRANCE

Tout a commencé dans la soirée du 5 novembre 1990. A partir de 18H30, des objets volants inconnus sont aperçus à de nombreux endroits au dessus du territoire national. Dans le ciel s'assombrissant  en ce début de soirée, des engins inconnus, lumineux, nombreux et de dimensions variables apparaissent. Certains survolent paisiblement, en projetant  vers le sol ou de façon horizontale des faisceaux de lumière. D'autres se contentent de traverser notre espace aérien ostensiblement mais de façon mesurée. Les témoins se comptent par milliers aux quatre coins de la France. Des photos, des enregistrements vidéos, des détections de tout ordre viennent bientôt confirmer les observations.

alignements_de_lumi_re

Vaugilard (Le Blanc) département 36

Dans diverses régions, les lumières se déplacent en formation, de façons parallèles sous la couche nuageuse. A d'autres endroits d'immenses structures dont les envergures sont comparées par les témoins à la taille d'une ville sont observées. Dans la quasi totalité des cas, les engins se déplacent dans le silence, le plus total, très lentement et à très basse altitude.

 

5nov90

Les témoins très nombreux sont issus de toutes les couches de la société. On relève parmi ceux là un grand nombre de professionnels des milieux de l'aérospatial, des astronomes, des gendarmes, des scientifiques, des policiers, des médecins, des pilotes, des contrôleurs aériens, des militaires, un président du tribunal de grande instance, des contrôleurs judiciaires,  des fonctionnaires au Ministère de l'Intérieur, des Maires et adjoints, des conseillers généraux...etc... la liste est longue.

 

Voici une photo prise ce soir là depuis la ville de Colmar dans le département 68:

colmar

 

 

 

 

Dans les heures qui suivent, les médias signalent ces observations et se cherchent une explication auprès des scientifiques qui prennent leur temps pour répondre.

vertlegrang91

19h17 Vert le Grand, département 91

 

 

 

 

Dans les 24h qui suivent, un observatoire allemand déclare que le survol n'est rien d'autre qu'un météorite. Des astronomes français se révèlent publiquement réticents à confirmer cette interprétation qui ne tient pas compte des témoignages par milliers venant interdire "l'hypothèse météorite". Finalement, le SEPRA, service du CNES présentera une explication tout aussi contradictoire dans la perspectives des témoignages, mais qui aura le mérite de rassurer: un troisième étage de fusée russe serait retombé au dessus de l'hexagone de Nord-Est à Sud Est. [Rappelons que la retombée d'un tel compartiment se réduit à quelques minutes seulement.]

Voici à quoi correspond la rentrée d'un troisième étage de fusée Molniva M en 2001

satellite_retombee_molniya2s satellite_retombee_molniya3 satellite_retombee_molniya1s

Ces images ont été prises avec un réflex Zenith-B équipé d'un objectif de 50mm f/1.7. La pose est d'environ 10 sec sur film Kodak Gold 400.

On remarquera une trajectoire descendante (et non pas horizontale ou ascendante), une vitesse élevée (et non pas lente, estimée par certains à 2km/h) ainsi que l'impossibilité de distinguer une forme (alors qu'à contrario les témoins signalent des centaines d'objets d'envergures et de forme variables)

19h05Neufgrange__Hambach__57

19h05 - Neufgrange (Hambach) département 57

 

A l'heure actuelle, nos contacts au sein de la Défense Française nous indiquent que certaines observations réalisées  ce soir  là avec leurs moyens ainsi que quelques témoignages privilégiés (par les conditions d'observations) relèvent toujours du domaine de la sureté et d'un très haut niveau de confidentialité [pour des raisons que nous ignorons et que nous avons bien du mal à comprendre à la lumière des affaires d'ovni très sensibles qui ont été révélées par d'autres nations occidentales].

rn60_vers_sens_Grange_au_rez_vers_Messon

19h Grange au rez vers Messon département 10

Si de telles observations réalisées par des milliers de français (estimation de 10 000 personnes au minimum faites en considérant le nombre de témoignages déclarés), éveillent un jour la curiosité de la population, une étude sérieuse portant sur l'origine des manifestations inconnues pourrait être réclamée aux institutions.

6

 

 

Répartition selon les heures et les départements survolés le 5 novembre 1990

 

r_partition

[Notons qu'il aurait été intéressant de mener une étude statistique permettant de déterminer l'éventuelle concordance entre les heures auxquelles ont eu lieu ces manifestations et les heures auxquelles la disponibilité à l'extérieur des bâtiments (foyer, établissement professionnel, université et bâtiments scolaires) de la population française est la plus importante ce jour là.]

 

Voici un article récapitulatif de 30 observations réalisées par la revue LDLN (Lumière dans la nuit sur cette extraordinaire soirée):

 

ldln34   ldln35**

 

 

 

* Pour se procurer l'ouvrage de Monsieur Franck MARIE - OVNI CONTACT, Une enquête choc, 400 OVNI sur la France le 5 novembre 1990 ! (515 pages, Tarif: 27€ port inclus) commander à Monsieur Franck MARIE Roussillon 31- 11260 Esperanza) tel: 06 89 81 71 00 ISBN: 2-86319-012-1

** Abonnement (tarif pour six numéros): France : 46 € - Europe : 49 € - USA, Canada, Afrique : 54 € - Polynésie française, Japon, Australie : 58 € - Abonnement de soutien (pour la France) : à partir de 50 €
Règlements : Par chèque ou par mandat à l'ordre de Joël Mesnard
Envoyer à : LDLN, BP 3, 86800 Saint-Julien-l'Ars