Le 13 mai 1998, vers 11H30, le matin, un couple venant de Saint Germain en Laye (78) se rend à Mauves sur Huisne pour un rdv professionnel. Ils roulent en Ford Escort à toit ouvrant et se sont arrêtés à l'Intermarché de Verneuil sur la National 12 pour reprendre de l'essence, où ils ont d'ailleurs été désagréablement surpris par le survol d'un ou deux avions de chasse à très basse altitude.

couloirs_aeriens_France

CARTE DU RÉSEAU TRÈS BASSE ALTITUDE
DÉFENSE
(couloirs aériens de nos avions de chasse)

couloirs_aeriens

[Confirmation du couloirs aériens réservé pour les avions de chasse dans la zone indiquée]

Ils reprennent ensuite la route de la National 12 jusqu'à l'embranchement avec la D3 en direction de Feing. Le temps est très ensoleillé, il n'y a aucun nuage. Ils dépassent La Chapelle Montligeon, demeurant sur la D5 et poursuivent en direction de Corbon, Mauves sur Huisne. Précisons que Madame R est assoupie. Quelques centaines de mètres après avoir dépassé la D10, Monsieur R aperçoit un objet arrondi insolite à quelques centaines de mètres, devant lui, au dessus des champs. Il pense tout d'abord qu'il s'agit d'un ballon mongolfier de couleur blanche. Il s'exclame alors assez fort pour réveiller sa femme:
- Mais qu'est ce que c'est ????  Regarde !!!!
Mais la présence d'un tel engin à cet endroit, à 4 à 6 mètres au dessus du sol, dont les dimensions se situent entre la taille d'un grand camion et celles d'une habitation représente un évènement très anormal. Il pense alors qu'il pourrait s'agir d'un accident ou d'une expérience météorologique d'un organisme de recherche. Comme Monsieur R doit conduire en même temps, il faut suivre la petite route attentivement, il met de coté pendant quelques secondes, l'aspect insolite.

corbon_1

Tout en accélérant son véhicule pour essayer de s'en approcher, le conducteur a l'impression quelques secondes d'avoir sinon diminué, du moins stoppé la progression de l'écart entre son véhicule et l'objet. Il roule à près de 100Km/h. Il a quitté l'objet des yeux plusieurs fois pour rouler en toute sécurité et l'a retrouvé à chaque fois sans difficulté.

Il reprend : "- Mais regarde on dirait un ........un ............. OVNI !"
Le mot est jeté, sans certitude en tenant compte de l'absence de nacelle, de la difficulté à distinguer le matériaux le constituant, ainsi que son évolution. Sa femme est réveillée à présent. Elle cherche des yeux l'objet, dans le ciel, assez haut sans rien voir puis devant elle. Mais leur véhicule bouge, l'objet poursuit sa route et elle ne le voit pas. Bientôt le conducteur stoppe son véhicule. L'objet est parti perpendiculaire à la route (en direction de Courcerault - St Maurice sur Huisne).

corbon_2

Le véhicule à l'arrêt, il fixe des yeux l'objet de couleur blanchâtre qui n'a ni accéléré ni ralenti sa progression. De la hauteur ou il se trouve, le conducteur observe son trajet fuyant. Il passe au dessus des reliefs et sa couleur va se fondre bientôt avec le fond du ciel éclairé. Lorsque le conducteur tente une dernière fois de regarder ailleurs pour le retrouver, il n'arrive plus à le réaccomoder par rapport aux nuances du fond du ciel.

 

Notes: Le conducteur avait déjà eu l'occasion d'observer des objets volants inconnus, mais jamais aussi proches. Il a d'ailleurs rarement été seul à les observer et quelques fois, des groupes de personnes éloignées avaient vu, elles aussi, l'évènement.
Coincidence: Le couple cherchait à avoir un enfant depuis 6 mois sans succès. La passagère aura un garçon neuf mois plus tard exactement.