Après un repos de près de 200 ans, le volcan islandais Eyjafjöll se réveille le 16 mars 2010. Il produit alors des panaches de fumées qui vont interdire le trafic aérien en Europe du Nord car les cendres volcaniques, composées de minuscules particules de roches abrasives, peuvent facilement une fois aspirées par les turbines d'un avion, causer une panne moteur. En l'espace de quelques jours, ce sont des centaines de milliers de passagers qui sont bloqués dans les aéroports internationaux.

Pendant ce temps de nombreuses caméras se braquent dans la direction du volcan. Une webcam reste branchée 24/24. C'est alors que des images étranges révèlent des présences insolites.

Tandis que le ciel de l'Orne et de l'Europe du nord et de l'ouest sont exempts de tout avion, voici un exemple ce qui est enregistré le 2 avril 2010 autour du volcan. [attention, les images sont enregistrées depuis une caméra filmant un écran. Les images saccadées de l'écran indiquent une vidéo transférée depuis une webcam, par internet]: