Cette interview imprévue d'avril 2010 avait été l'occasion de faire un point entre chercheurs. Nous vous la proposons à titre documentaire. Elle aborde succinctement des initiatives réalisées en France qui avaient entre autres objectifs, d'encourager le gouvernement à traiter le sujet ovni d'une façon rationnelle, de missionner les institutions de la recherche, d'étudier les implications des manifestations, etc.

Précisons que les 20% d'engins inconnus qui sont évoqués représentent la portion des déclarations auprès des gendarmeries et du GEIPAN pour lesquelles le CNES possède suffisamment de données et ne peut leur accorder une origine naturelle connue ou une origine technologique humaine.